Ouaouhhhhh ! Pas loupé le pigeon là!: sûr je le reconnaîtrai bien quand j'en reverrai un.
Que peut-on tirer comme "leçons" de ce comparatif de 4 images "d'un pigeon sur une branche de mon jardin" ?

1 / Il ne faut pas que l'oiseau soit trop petit dans le paysage :
- Cela nécessite donc une approche, peut-être même un camouflage.
- On ne peut faire ce genre d'image sans un puissant télé-objectif de 600 mm au moins (en équivalent 24x36)!

2 / Même une photo toute simple, comme celle-ci, ça se compose (on évitera par exemple de mettre l'animal en plein milieu de l'image).

3 / On veillera aussi à ce que l'oiseau occupe au minimum 1/4 de l'image (en dessous cela laisse trop d'importance au décor), et au maximum la moitié (au dessus cela n'apporte rien, par contre cela nous prive de la vision de l'environnement et, sur le plan esthétique, cela met un peu l'oiseau "dans une boite").
Ou alors il faut carrément passer au "portrait", mais là c'est un autre sujet.